Le coeur d’Alex-Louis Mangin prêtre fondateur

C’était hier…. c’est aujourd’hui…
26 février 2011

Une joyeuse atmosphère flotte dans l’air depuis ce matin, et pour cause !
Comme à chaque année,
une neuvaine de prière à notre Père Fondateur, l’Abbé Alexis-Louis Mangin,

nous a préparées à souligner son anniversaire de naissance au Ciel :
91 ans déjà !

 

 

 

Le coeur de l’Abbé Alexis-Louis Mangin, conservé dans une urne de verre depuis son décès, le 26 février 1920, vient d’être transféré dans une urne de bronze, enchâssé dans un coffret d’acajou, par notre grand bienfaiteur, M. Serge Legault, thanatologue et thanatopracteur.
Ce transfert a aussi suscité quelques transformations/rénovations à la Crypte de la Maison Mère pour créer, en ce lieu de prière, une plus grande intimité avec nos chers Fondateurs; aussi pour prier avec nos anciennes qui savent intercéder pour nous, et à toutes les intentions que nous leurs présentons.

 

 

À 15 h., la famille S.J.M. se réunit à la crypte et fait cercle autour du coeur de notre cher Père.
La famille est entière puisque nos chères Mères et soeurs, parties pour la maison du Père, sont avec nous. Nous assistons à une émouvante célébration qui s’ouvre par la Louange eucharistique.

 

 

 

Suit le dévoilement du précieux coffre sur lequel est gravé :

 

CoffretTexte

Un chant en hommage

Nous chantons à notre Père un chant composé par l’une de nos anciennes :
« Salutations filiales. »

Nous écoutons ensuite un extrait de sa biographie,
nous relatant les derniers moments de notre bon Père sur cette terre.

 

 

Au dessus du tombeau de notre Mère Fondatrice, de chaque côté du coeur de notre Père Fondateur, deux icônes peintent par une de nos soeurs, représentent d’un côté, Mère Marie-Zita-de-Jésus et de l’autre, Alexis-Louis Mangin, prêtre. Sous leurs regards, nous nous recueillons, déposant l’avenir des consacrés et du sacerdoce au Québec. Nous avons cru vivre une touchante scène de la gloire du Bernin. Nos cœurs en sont remplis d’action de grâce. La célébration se termine par une invocation et un mot de notre cher Père : BIEN-AIMÉ PÈRE FONDATEUR, PRIEZ POUR NOUS, BÉNISSEZ-NOUS ET QUE VOTRE ESPRIT REPOSE SUR NOUS.
Cher Père, tu nous redis, à nous tes filles de 2011 : « Je vous aime, ô enfants de bien des larmes, et, j’oserai le dire, je vous ai aimées avant même que vous fussiez nées. (63-29) « Je sais que vous aimez aussi votre pauvre Père, chères petites enfants qu’il m’a été donné d’enfanter à la vie d’hostie et que j’ai nourries de ce que notre Bonne Maman versait dans mon cœur ». (63-28)
CHANT FINAL : Ô Vierge Immaculée ; le chant préféré de notre Mère Marie-Zita-de-Jésus. Mère Générale nous bénit en se servant d’une formule chère à notre Père : « Que le Coeur eucharistique de Jésus augmente en tous les prêtres et en nous les sept dons du St-Esprit, au Nom du Père, du Fils et du St-Esprit . »

Suit une litanie assez originale composée des appellations dont notre Père aimait se désigner en signant ses billets et ses lettres. Nous l’invoquons avec respect et amour : Alexis-Louis Mangin, prie pour nous. Petit Prêtre de Marie, prie pour nous. Associé de saint Joseph, prie pour nous.
Bon Papa, prie pour nous. Commis voyageur de la Sainte Vierge, prie pour nous. Esclave de Marie, prie pour nous. Fils adoptif de la Vierge-Prêtre, prie pour nous. Fondateur des Servantes de Jésus-Marie, prie pour nous. Jean de l’Addolorata, prie pour nous. Poverello, prie pour nous. Louis d’or, prie pour nous. Porte-parole de Marie, prie pour nous. Serviteur de Jésus-Marie, prie pour nous. Notre Père en Jésus-Marie, prie pour nous.
Chaque Servante de Jésus-Marie est invitée à déposer, un billet sur lequel est inscrit son nom, dans la partie supérieure du précieux coffret, près du coeur de notre bon Père. Celui-ci demeurera à perpétuité au-dessus du tombeau de notre Mère Fondatrice, Mère Marie-Zita-de-Jésus.

Le 25 mars, en la Solennité de l’Annonciation, Mgr Roger Ébacher, après avoir célébré l’Eucharistie, descendit à la Crypte pour visiter les dernières rénovations.
Après un temps de recueillement, il a récité à haute voix les prières pour la glorification de M. Marie-Zita-de-Jésus et de l’Abbé Alexis-Louis Mangin. Il bénit paternellement ce mémorial, surmonté de notre précieux « coffret ». Notre frère Évêque confie au Seigneur notre charisme d’adoration et notre espérance de nouvelles vocations. Cette bénédiction vient mettre l’ «Amen » sur la célébration du 26 février.

Autres pages disponibles sur les derniers moments de nos Fondateurs et sur I’inauguration de la Crypte de la Maison Mère en 1928