Description de l’Ostensoir

                           Histoire et description du pied

L’ostensoir, fabriqué en France, nous est arrivé le 30 novembre 1936. Il est un don de nos généreux bienfaiteurs.  Il pèse soixante livres, mesure cinq pieds de hauteur; la gloire mesure deux pieds de diamètre.

 

Plaçons-nous en face de l’ostensoir. Examinons-le en commençant par le pied, lequel est formé de quatre panneaux en émaux de Limoges, représentant quatre mystères.  Dans l’ordre: Le mystère de l’Incarnation, le drame du Calvaire, la Résurrection et la Pentecôte.

Incarnation
Le mystère de l’Incarnation
Le drame du Calvaire
La Résurrection
La Pentecôte

Description de la tige

Suivons maintenant la tige. Environ cinq pouces au-dessus du pied se détachent les têtes des quatre animaux de la vision d’Ézéchiel et de saint Jean.

 

Montons encore de six pouces. La tige va en diminuant et se fortifie d’un nœud orné de six petits médaillons. Celui d’en avant porte une croix, les cinq autres épellent le Saint Nom de Jésus.

 

 

Saint-Michel, l’Ange de l’Eucharistie, dans l’attitude du « Quis ut Deus, Qui est comme Dieu », est magnifique. Il mesure neuf pouces de hauteur.

 

Description de la gloire et la croix

La gloire se compose de dix lames d’or très larges, reliées par des arabesques artistement ciselées dans lesquelles se jouent avec des épis de blé, quelques grappes de raisin. Ce travail est très délicat.

 

Dans la gloire, dix médaillons assortis à ceux du pied représentent, dans l’ordre, le Père éternel, Notre-Dame du Bon Conseil, Saint Joseph, Saint Jean, Saint Pascal Baylon, Sainte Marie-Madeleine, Sainte Margerite-Marie, Saint Louis, Sainte Zita et le Sacré-Coeur de Jésus.

Le Père éternel
Notre-Dame du Bon Conseil
St Joseph
St Jean
St Pascal Baylon
Ste Marie-Madeleine
Ste Marguerite-Marie
St Louis
Ste Zita
Le Sacré-Coeur de Jésus

 

Au centre de la gloire, dans la lunule, se trouve l’Hostie : Jésus-Eucharistie que nous adorons. Autour de la lunule, se trouvent deux cercles, formés de 72 pierres en cristal de roche.

 

 

 

 

La gloire est surmontée d’une croix, symbole de notre Rédemption, dans laquelle sont enchâssés 14 diamants.

Mentionnons que l’or employé pour la fabrication de notre beau joyau est de différentes nuances; ce qui le revêt d’une splendeur toute particulière. Le panneau représentant la descente du Saint-Esprit s’ouvre sur un petit espace où sont déposés les noms des bienfaiteurs de l’ostensoir.