Blason

L’esprit des Servantes de Jésus-Marie est synthétisé dans le blason de la Congrégation

En premier plan, nous voyons une croix. Sur cette croix, où l’on voit habituellement Jésus, nous voyons ici l’ostensoir. Nous comprenons que le Cœur de Jésus et l’Eucharistie, c’est tout un. C’est le Cœur ouvert de Jésus, Prêtre et Hostie, sur la croix qui est réellement présent dans l’Eucharistie; c’est le Sacré-Cœur avec tout son amour.

Au pied de la croix, Marie, la servante du Prêtre éternel est représenté par son Cœur transpercé. Marie, sur le Calvaire, a offert son Fils et s’est offerte elle-même, remplissant ainsi les fonctions sacerdotales quant à l’offrande, et devenant, comme Jésus, quoique dans un sens spirituel seulement, prêtre et hostie. Le sacerdoce spirituel de Marie a atteint son sommet à la Croix, mais il a commencé à l’Incarnation. D’où la fête de l’Annonciation comme première fête mariale de la Congrégation.

 

En hostie de louange, par Marie, pour qu’ils soient un, veut signifier que les Servantes de Jésus-Marie veulent faire de leur vie une offrande d’amour, avec Marie, pour la gloire du Cœur de Jésus dans l’Eucharistie et pour ses prêtres. Que les prêtres, étant un avec Jésus, amènent tous les humains à l’unité de la foi et de la charité, dans la divine Eucharistie.

Notre devise

Le livre de la Liturgie des Heures

Le livre de la Liturgie des Heures (Opus Dei): il symbolise notre vie liturgique par laquelle nous participons, avec Marie, et toute l’Église, à la fonction sacerdotale du Christ Prêtre.

Le chapelet

Il rappelle la profonde dévotion mariale des Servantes de Jésus-Marie.

L’Esprit Saint

La description du sceau se termine en beauté par le symbole de l’Esprit Saint. Sa présence se manifeste partout dans la vocation des Servantes de Jésus-Marie; d’abord par les charismes contemplatifs de leur Père Fondateur et de leur Mère Fondatrice.