Dans l’éternelle Présence

« Au son de la joie et de la fête, allons à la rencontre du Seigneur » (Liturgie)

C’est à l’aube du 4 juillet que son ardent désir de partir pour le ciel s’est enfin réalisé. Elle voit maintenant Celui que son coeur a tant désiré, prié et aimé.
En cette année 2011, son âme jubilante chante les gloires de la Trinité Sainte pour ses 80 années d’Alliance avec son Seigneur. Née à St-Germain de Grantham, le 28 décembre 1908, elle entre au monastère le 20 novembre 1928, et se consacre à Jésus-Hostie le 24 mai 1931.
Soeur Marie-Germaine Blanchet était une adoratrice fervente et exemplaire. Âme profondément mariale, servante et reconnaissante, elle attendait ardemment la venue du Bien-Aimé. Comblée par le Seigneur de multiples dons et talents, elle les mit avec grand dévouement au service de sa chère Congrégation qu’elle aimait tant.
Femme de sagesse, toujours sereine et joviale, elle était une compagne aimable, fervente, généreuse, très appréciée.
La liturgie des funérailles sera présidée par M. l’Abbé André Picard, aumônier, vendredi, le 8 juillet 2011, à 14 heures, en la chapelle de notre Maison-Mère, à Gatineau.
En son homélie, notre Père fit valoir les deux caractéristiques de la riche physionomie de notre chère défunte :la vertu d’obéissance qui permet d’accomplir des merveilles, ainsi que la sainte joie.
En toute réalité, son Seigneur est devenu pour elle ce qu’elle aimait entendre chanter : « Sois mon Rocher, Sois mon abri, Sois pour mes yeux, la lumière de vie. »
Par une radieuse journée ensoleillée, on se rendit ensuite au Cimetière Notre-Dame pour les derniers adieux. Sur l’invitation de notre Mère-servante générale, toutes les Servantes de Jésus-Marie présentes récitent la formule d’oblation s.j.m. qu’a si bien vécue notre chère envolée.
Au retour, il y a rencontre amicale au parloir avec la famille et les amis du monastère.
Chère Soeur Marie-Germaine, dans l’espérance de nous retrouver tous ensemble pour l’éternité dans la maison du Père, nous vous disons MERCI et AU REVOIR!
« Que tes œuvres sont belles, Seigneur! Toute âme est une histoire sacrée! »