Cette page spéciale a été inspirée par une lettre parue dans la chronique, « A vous la parole », du Journal « Le Droit », le 25 mars 2010. Merci au signataire : Gilbert Bourdon, Cantley.

Gratitude envers les prêtres

Les prêtres et religieux en prennent tous pour leur rhume même si plus de 95% d’entre eux n’ont rien à se reprocher en matière de pédophilie. Je veux les remercier pour les visites aux malades, aux mourants, aux personnes seules et oubliées. Vous leur apportez espoir et réconfort. Merci d’être disponible dans vos paroisses pour les gens dans le besoin, pour nos jeunes qui vivent dans la rue, pour les personnes qui veulent mettre fin à leurs jours, et ce, dans plusieurs paroisses en même temps!

Merci aux missionnaires qui avez quitté le confort et la sécurité pour éduquer, prodiguer les soins et redonner la dignité à ces personnes oubliées par le reste de la planète.

Merci à vous prêtres qui apportez plus d’humanité, à un monde qui en a grandement besoin.

 

Jeudi Saint, Institution de l’eucharistie et du sacerdoce

 

La Servante de Jésus-Marie

Par sa vie de prière et d’oblation centrée sur Jésus, Prêtre et Hostie, qu’elle adore jour et nuit dans le Très Saint-Sacrement exposé,
elle exerce en faveur des prêtres, un apostolat spirituel
qui rejaillit sur toute l’Église. Const. #1

Elle fait ainsi de sa vie un « SACRIFICE DE LOUANGE »
pour la sanctification de plus en plus grande des prêtres.
Dans le silence, la prière, le travail et une joyeuse pénitence,
elle attire sur eux les dons abondants de l’Esprit.
À l’exemple de Marie, elle doit être une fidèle associée
de leur sacerdoce, se sacrifiant avec générosité pour
qu’ils soient de dignes coopérateurs du Christ,
dans son Oeuvre d’Alliance. Const. #6

 

Pensée Manginienne

Si vous saviez, mes biens chères filles, combien JÉSUS AIME SES PRÊTRES ;
de quel ardent désir, il voudrait les voir tous très saints.
Le PRÊTRE EST COMME LE RAYONNEMENT DE LA PRÉSENCE EUCHARISTIQUE.
L’Eucharistie serait pour nous dépourvue de toute valeur sans le Sacerdoce parce qu’Elle n’aurait existé qu’une fois, tandis que par le Sacerdoce
Elle se perpétue sur la terre. (P. Fondateur : Abbé Alexis-Louis Mangin)