7 Octobre 2015 – Fête de Marie Autorité

La coutume se perpétue chez les Servantes de Jésus-Marie. En la mémoire de Notre-Dame-du-Rosaire, le monastère revêt son air de fête. L’Année de la vie consacrée ajoute une particularité spéciale à notre célébration de Marie-Autorité en la personne de notre chère Mère générale, Mère Marie-du-Bon-Pasteur.
Comme toujours, l’essentiel se passe à la chapelle. Pour la circonstance, les fleurs abondent dans le sanctuaire en l’honneur de Jésus présent au St-Sacrement et de Marie, notre bonne Mère. Le banquet eucharistique se fait plus solennel avec l’encens, le chant du Gloire à Dieu, les prières universelles, la communion au Corps et au Sang du Christ, et les chants de circonstance. Dès le début de l’Eucharistie, notre Père Aumônier, Mgr Jean-Charles Dufour n’a pas manqué de mentionner que l’autorité de Jésus a été de faire connaître le Père, de faire du bien, de libérer. Marie a aussi fait preuve d’autorité en accueillant la Parole de Dieu, en donnant son Fils au monde, en agissant à la manière de son fils. Nous sommes appelés à exercer notre autorité en agissant à la manière de Jésus et de Marie.
La célébration communautaire a aussi son importance. À 10h.15, nous entourons notre Bergère pour lui manifester notre plus filiale affection et notre vive reconnaissance. Après l’entrée musicale, nous lui chantons :

Vierge sainte, Dieu t’a choisie
Depuis toute éternité,
Pour nous donner son Fils bien-aimé
Pleine de grâce, nous t’acclamons!
Ave, Ave, Ave Maria!

Ô Marie, modèle éclatant,
Pour l’Église d’aujourd’hui.
Tu nous apprends ce qu’est la beauté,
Pleine de grâce, nous t’admirons.
Ave, Ave, Ave Maria!

Sœur Louisette, première Assistante générale, se surpasse pour présenter à notre Mère nos meilleurs souhaits et nos plus sincères mercis. En voici quelques extraits :

« C’est en méditant les textes de l’Encyclique de notre Pape François, Laudato si, qu’a jailli l’action de grâce; en admirant les merveilles de la nature, nous découvrons la grandeur et la puissance de son Auteur; c’est aussi en contemplant le grand cœur de notre Dieu et celui de notre divine Abbesse que nous saisissons mieux le don de l’Autorité.
Depuis plus de trois ans, bien aimée Mère, nous sommes témoins de tous vos efforts possibles et impossibles, avec l’aide de l’Esprit Saint, les membres de l’administration générale, et une fidèle équipe de soutien; efforts pour trouver la solution miracle de nous relancer dans un véritable renouveau, pour la gloire de Jésus-Hostie et pour témoigner à la face du monde que notre vie de prière est encore nécessaire à l’Église d’aujourd’hui. Puissiez-vous accueillir tous les Mercis qui montent du cœur de vos sœurs. »

Sœur Louisette fait la liste des défis relevés par Mère Marie-du-Bon-Pasteur pour sauvegarder notre mission SJM et souligne sa persévérance qui semble n’avoir pas de fin.

La réponse maternelle ne se fait pas attendre :
« En ce jour, nous rendons grâce au Seigneur qui nous donne à nouveau la joie de fêter en famille le don de l’Autorité et à Marie qui veille sans cesse sur nous, qui nous guide avec amour sur le chemin de notre vocation particulière. »
Elle remercie toutes celles qui la soutiennent et travaillent avec grande générosité pour la suite de notre projet d’avenir. Elle nous invite à nous laisser former et à nous abandonner à Marie qui a reçu pour mission de nous former toutes à l’image du Christ…
« En ce jour de fête, c’est une belle grâce que nous pouvons demander à Marie les unes pour les autres. »

Trois des nôtres ont l’honneur de présenter à notre Mère des offrandes symboliques :
« À travers ce symbole eucharistique, nous voulons vous offrir le fruit de nos prières, offertes durant les neuf derniers jours, en gage de reconnaissance pour tout ce que vous faites pour notre famille Servantes de Jésus-Marie.
Une effigie de notre bon Pape François nous est arrivée directement de Rome pour encourager les Servantes de Jésus-Marie à ne pas se lasser de lire et méditer les écrits de notre Saint-Père.
Nous vous offrons ce précieux chapelet qui vient du Saint-Père et fut béni à Rome, afin que la personne qui le recevra s’engage à prier quotidiennement pour lui qui ne cesse de demander le secours de nos prières. »
Suit la traditionnelle accolade, manifestation de notre communion filiale et fraternelle. À 15h, nous nous rendons à la salle Ste-Marie (l’infirmerie) afin de permettre à nos chers Trésors, (nom affectueux par lequel notre bon Père Fondateur aimait appeler les sœurs malades) de participer à la fête du jour. Nous reprenons le programme du matin auquel s’ajoutent quelques numéros de leur composition.

À 15h 45, nous nous retrouvons à la salle communautaire. Cette seconde partie s’ouvre par le très beau chant : Psaume de la création suivi d’une saynète digne de mention : Le castel de Béthanie. Nous y voyons Marthe et Marie qui accueillent chaleureusement le Maître, chacune à sa façon. Nos actrices sont super et méritent nos félicitations. Au cours de l’après-midi, chacune met son talent à profit afin d’égayer cette journée par des chants, des récitations, etc.
Tout a une fin sur terre, même les journées les plus agréables. Vers 19h. nous visions une vidéo : Merci pour ce monde merveilleux!
Et la dernière parole est à notre chère Mère générale qui nous partage les secrets de son cœur et fait descendre sur nous la bénédiction de Marie!
Un climat de joyeuse reconnaissance a ensoleillé cette magnifique journée de fête où nous avons goûté un fois de plus comme il fait bon de vivre ensemble et d’être unies.

« Que tes œuvres sont belles, que tes œuvres sont grandes. »