7 Octobre 2013 – Fête de Marie Autorité

« Réjouis-toi, Marie, toute aimée de Dieu! »

Le 7 octobre, c’est une agréable coutume pour les Servantes de Jésus-Marie de célébrer Marie Autorité, en la personne qui la représente au milieu de nous. Les neuf jours précédents, le Magnificat des Vêpres est chanté à ses intentions.
C’est une fête toute joyeuse et intime où nous en profitons pour exprimer à notre Mère Marie-du-Bon-Pasteur notre gratitude et notre plus filiale affection pour son généreux dévouement, dont chacune de ses soeurs est bénéficiaire.
L’Eucharistie de ce jour a un cachet bien spécial; elle est offerte aux intentions de notre Bergère, ainsi qu’à celles des membres de l’Administration générale qui la soutiennent dans ses importantes responsabilités.
La fête de ce jour se veut en lien avec le thème de notre récent Chapitre général :
« Débordantes d’espérance, comme Marie,laissons-nous conduire par l’Esprit. »
À 10h.30, nous nous retrouvons à la salle des conférences. Après un chant bien choisi pour la circonstance, Soeur Louisette Raymond, 1ère assistante générale, au nom de nous toutes, exprime à notre Mère-servante, nos voeux et notre reconnaissance. En voici quelques extraits :
« Ce 7 octobre nous trouve baignées dans la Lumière de la Foi. Nous cueillons une parole de St-Justin : « …Marie en acceptant le message de l’Ange a conçu Foi et Joie; elle a accompli le pèlerinage de la FOI en suivant son Fils! »
«C’est dans cette ambiance de FOI joyeuse que nous voulons célébrer l’Autorité, qui chaque année nous convie à l’action de grâce pour votre présence maternelle parmi nous.
Avec un coeur rempli d’espérance, nous demandons à Marie de guider à bon port la petite barque de notre Institut, au cours des six prochaines années.
Du ciel, nous implorons grâces et bénédictions sur le mandat confié à votre sollicitude. Nous saluons le grand esprit de FOI qui vous anime et nous entraîne dans la Joie de l’espérance. »
La réponse maternelle ne se fait pas attendre; elle nous communique son grand élan d’espérance puisé dans la vie de Marie. À Nazareth, elle vivait dans l’espérance que se réalise le dessein de Dieu, tel qu’annoncé par l’Ange Gabriel. Sa patience soutenait sa FOI. Elle suivit son Fils jusqu’à la Croix, mais aussi jusqu’à la Résurrection. S’inspirant d’une conférence du P. Michel Proulx o. praem., président de la CRC, elle nous communique des pistes d’espérance pour notre manière de vivre la vie religieuse dans le contexte actuel. C’est une histoire de bateau : l’aventure de Noé traversant le déluge. Notre Mère appelle sur nous la bénédiction de Marie et suit l’accolade fraternelle.

Bâteau : symbole S.J.M.

Au cours de l’après-midi, est reprise la petite cérémonie de clôture de notre Chapitre.
Le bateau, œuvre de Soeur Marie-de-Jésus-Prêtre, symbole de la Congrégation des Servantes de Jésus-Marie, s’avance poussé par le vent de l’Esprit. C’est une expérience de traversée de la mer qui nous invite à aller dans l’espérance, vers un avenir meilleur.
Est récité le psaume 22 : L’Éternel est mon berger; entre les versets nous intercalons le chant :
« Avance en eau profonde, avance dans mon Coeur; Avance en eau profonde, Je suis ton seul Seigneur, ton seul Sauveur. »
SURPRISE ! LE PAPE FRANÇOIS PRÉSENT À NOTRE FÊTE !
S’inspirant du message du St-Père aux Soeurs Clarisses, le 4 octobre dernier, Mère Marie-du-Bon-Pasteur a eu l’inspiration d’en formuler un, adressé spécialement aux SJM. Elle en a si bien orchestré la mise en scène, qu’à la lecture plusieurs ont cru que ce message nous venait directement de Rome. Il fut facile d’y sentir toute l’affection de notre bien aimé Pape François pour la vie consacrée, contemplative et cloîtrée.
La Providence ayant déjà inspirée à l’auteure du « Bateau », un jeux spirituel sous forme de rame portant chacune soit une vertu, un charisme à développer ou une grâce à mettre en action pour la vie communautaire, afin de voguer au large sous le Souffle de l’Esprit. Elles nous serviront à faire avancer ENSEMBLE NOTRE BATEAU SJM, vers un avenir d’espérance, de FOI et d’amour.
La belle journée festive se poursuit dans la joie et la fraternité par divers petits numéros bien choisis pour la circonstance. Comme chaque année, nos soeurs de l’infirmerie ne manquent pas d’y participer en y mettant tout leur coeur.

« Éveil des vocations »

Il se termine par la remise à Mère générale d’une poupée aspirante qui promet d’être très obéissante et très dévouée.
Elle est accueillie avec grand enthousiasme et portera le nom nouveau de S. Marie-de-l’Espérance.
Nous clôturons notre fête avec le chant : « MARIE, TÉMOIN D’UNE ESPÉRANCE. »
Au son de la cloche, nous rentrons dans notre beau silence habituel. Nous nous retrouvons au pied de Jésus-Hostie pour la prière des Complies.
LES CŒURS SONT HEUREUX ET LES LIENS DE FRATERNITÉ SOLIDIFIÉS. GLOIRE À DIEU! MERCI MARIE!
Allocution improvisée du Pape François aux religieuses contemplatives du monastère Sainte-Claire à Assise, le 4 Octobre 2013 : Texte intégral sur ce lien : S.Clarisses