7 Octobre 2012 – Fête de Marie Autorité

« Réjouis-toi, Marie, toute aimée de Dieu! »

Cette année, la fête de Marie Autorité prend une coloration bien spéciale, car elle est célébrée en l’ouverture de l’Année de la foi et du 50e anniversaire de fondation de notre diocèse. C’est un motif de plus pour rendre grâce à notre Père du ciel, par Marie! (Lorsque la mémoire de Notre-Dame-du-Rosaire cède la place au dimanche, notre fête de l’Autorité est transférée au 11 octobre, fête de Marie Mère de l’Église, patronne de notre diocèse.)
Après la belle et fervente Célébration eucharistique qui nous a mis le cœur en fête, nous nous rassemblons afin d’exprimer à notre Mère Marie-du-Bon-Pasteur, Mère-Servante générale, notre affection et notre reconnaissance.
Un très beau chant de Robert Lebel, exécuté par la chorale, ouvre magnifiquement la fête. Il nous paraît bien traduire les désirs qui se trouvent dans le coeur de notre Mère :
« Tout ce que vous dites, Tout ce que vous faites, Que ce soit toujours pour la gloire de Dieu. Ne vivez que pour Lui, En cherchant simplement l’essentiel, Dans vos tâches quotidiennes, Dans vos œuvres tout humaines, Faites tout par amour pour la gloire de Dieu! »
L’honneur de traduire à notre Bergère les sentiments de la communauté revient à S. Géraldine Lévesque, première Assistante générale. Avec émotion, elle trace le survol des événements vécus au cours de l’année et lui exprime nos voeux les plus fervents. Elle rappelle d’abord un passage de Benoît XVI :
« La foi, est une compagne de vie qui permet de percevoir avec un regard toujours nouveau les merveilles que Dieu réalise pour nous», comme l’a fait Marie en son Magnificat .»
« Par la foi, nous avons reconnu les passages du Seigneur dans notre quotidien parsemé d’inattendus multiples. Oui, bien-aimée Mère, représentante de Marie Autorité, une année s’achève, dernière de ce sexennat, où votre dévouement et votre labeur n’ont pas connu de repos « en marchant, en travaillant, en priant, en chantant, par vos paroles, par vos gestes, vous avez tout fait par amour pour la gloire de Dieu! »
La réponse de notre chère Mère s’inspire aussi de l’Année de la Foi qui nous trace tout un programme de vie pour les mois à venir. « La foi, c’est l’acte par lequel nous décidons de nous en remettre totalement à Dieu, en pleine liberté. La foi, c’est décider d’être avec le Seigneur pour vivre avec lui. » (Porta fidei #10) N’est-ce pas une belle façon de décrire notre engagement dans la vie consacrée?
Le désir notre Saint-Père est « que cette Année suscite en chaque croyant l’aspiration à confesser la foi en plénitude et avec une conviction renouvelée, avec confiance et ESPÉRANCE. C’est une occasion propice pour intensifier la célébration de la foi dans la liturgie, et en particulier dans l’EUCHARISTIE, qui est ‘le sommet auquel tend l’action de l’Église, et en même temps la source d’où découle toute sa force’. » (#9)
Voilà ce qui est au cœur de notre vocation et qui peut nous aider à grandir dans cette foi et à vivre plus intensément nos rencontres avec le Seigneur dans la prière.
Suivent l’accolade filiale et les bons moments récréatifs ou chacune exerce sa créativité : saynètes, chants, monologue, etc. Tout pour créer une atmosphère de joyeuse détente.

Les merveilles attendues

Les jours précédant cette agréable fête communautaire, nous voyons surgir sur les tables de l’avant-chœur de petites merveilles. Ce sont nos cadeaux offerts à celle qui représente Marie auprès de nous.
C’est une coutume, qui remonte au début de la Fondation notre Communauté. Le 7 octobre, en la Fête de Marie Autorité, nous en faisons une exposition intéressante à visiter. Ces travaux sont exécutés avec beaucoup d’amour et de soins par nos soeurs de l’infirmerie; chaque année, plusieurs soeurs de la communauté occupent aussi leur récréation à ce projet.
Nous retrouvons dans les écrits de notre Père Fondateur ce message nous invitant à occuper nos récréations : « Vous priez beaucoup pour les jeunes séminaristes, vous aimerez certainement employer vos loisirs à leur confectionner quelques vêtements ou à tricoter des bas et des mitaines. » Aujourd’hui, le cercle des bénéficiaires de notre charité s’est élargi.
Vers la fin des années 60, ce sont jointes à nous des dames bénévoles et amies des Pères Oblats, qui organisaient un Bazar au profit de leurs missions. Le P. Marcel Pelletier, omi., vint alors solliciter la contribution de la communauté pour cette action missionnaire. Il appréciait surtout les petites poupées joliment habillées. C’était à qui apporterait une petite poupée de plastique et quelques bouts de laine à cette fin. Ces réalisations étaient objet de tirage, ce qui rapportait beaucoup au profit des missions.
Les Pères Oblats ayant cessé cette activité, la générosité des « Tricoteuses » ne s’est pas tarie pour autant. Nos réalisations de toutes sortes sont offertes à Mère Servante générale qui les distribue selon les plus grands besoins. Que ce soit pour un poupon d’un jour, ou d’un vétéran clochard, d’une grand-maman ou d’un handicapé, il y en a pour tous les goûts, toutes les conditions et tous les âges. S’y ajoutent quelques fantaisies amusantes qui agrémentent un Noël tout proche. Déjà missionnaires par la prière, nous aimons y voir une manière plus concrète et même joyeuse d’exprimer notre charité envers les pauvres.