7 Octobre – Fête de Marie Autorité

En la fête de Notre-Dame-du-Rosaire, c’est une coutume très appréciée de fêter celle qui détient l’Autorité dans notre Congrégation. Cette célébration a son origine du début de notre Institut.
Rappelons ce qui se passa le premier samedi du mois de juin 1895 : Les yeux fixés sur Marie, Soeur Zita de Jésus ne se questionne même pas sur la nécessité d’une mère pour animer la petite communauté, rôle qu’elle remplit déjà sans le savoir ni le vouloir.
Cependant à une cellule d’Église, il faut un ange conducteur. L’œil vigilant de M. Mangin discerne facilement que personne mieux que Soeur Zita pourrait remplir ce rôle. Après une conférence sur l’obéissance, il promène son regard sur l’assistance et déclare : cette obéissance suppose quelqu’un qui commande et dirige…
Sachez donc que je délègue à Soeur Zita de Jésus l’autorité que j’ai reçue de Dieu sur vos âmes, pour les conduire dans les sentiers de la perfection.
Elle sera votre supérieure et votre mère et vous lui donnerez ce doux nom pour que vous compreniez que l’autorité qu’elle a sur vous vient de l’amour que Dieu a pour vous.
À ces mots, la fondatrice, saisie de crainte, se jette à genoux pour implorer grâce. M. Mangin l’incite à lever les yeux vers Marie, l’Étoile de la mer, d’où vient le secours. Un peu rassurée, Éléonore reprend : « Oh oui! C’est bien elle qui doit être la Mère et Supérieure. Moi, je ne peux que gâter son ouvrage. »
Notre Père Fondateur insiste, faisant voir la nécessité d’une supérieure visible. Inspirée de l’Esprit Saint, soeur Zita répond :
« ALORS, MON PÈRE, QU’IL ME SOIT PERMIS D’ÊTRE SEULEMENT LA SERVANTE DE MES SOEURS, ET MARIE-IMMACULÉE SERA NORE VRAIE MÈRE ET SUPÉRIEURE.»
Le samedi suivant, 8 juin, agenouillée au pied d’une statue de Notre-Dame-des-Neiges, en présence de ses filles réunies, la fondatrice remet officiellement sa charge de supérieure entre les mains de l’Immaculée, avec la confiance d’un enfant.
Depuis chaque année, le 7 octobre, c’est fête au monastère en l’honneur de Marie-Autorité.