Souvenir en vidéo de cette visite au Monastère des Servantes de Jésus-Marie

En cette année de la Vie consacrée, don de la Très Sainte Trinité, nous accueillons cordialement les consacrés (es) du diocèse. Avec notre Mère Fondatrice, Mère Marie-Zita-de-Jésus, nous redisons : Louange et louange sans fin à notre Dieu d’amour!

Le Réseau des religieux (ses) de l’Outaouais organise chaque année la Fête du printemps. En cette Année spéciale, dédiée à la Vie consacrée, sur la proposition de Mgr Paul-André Durocher, l’invitation rejoint aussi tous les consacrés (es) du diocèse. Les exigences de notre vie cloîtrée ne nous permettant pas de participer aux rencontres régulières des consacrés (es) du diocèse, nous sommes des plus heureuses de pouvoir les accueillir chez nous en cette année 2015.

S. Pauline St-Onge, ssmn.En mars dernier, faisant partie du Comité organisateur de cette rencontre, Sœur Pauline St-Onge, ssmn. est venue nous présenter leur projet  et nous demander si nous accepterions que la fête ait lieu ici, en notre monastère. Proposition acceptée avec joie et enthousiasme!

Donc, de 14h à 19h aujourd’hui, c’est la fête!

En plus de notre Archevêque, Mgr Paul-André Durocher, de Mgr Jean-Charles Dufour, PH, notre Père aumônier et des Servantes de Jésus-Marie, plus de 50 membres ont signé au registre.
À leur arrivée, chacun, chacune, reçoit une cocarde qui identifie nom et communauté. Nous retrouvons des personnes connues et d’autres dont nous avons la joie de faire connaissance.

L’accueil est chaleureux. C’est l’heure des retrouvailles, des accolades, des rires,  etc. le tout arrosé d’un délicieux punch. Et voilà que se fait entendre le joyeux chant rassembleur : Valderi, Valdera…

 

Voici le mot de Sœur Pauline, animatrice de la fête :

«  C’est vraiment une grande joie de vous accueillir. Merci d’avoir répondu si nombreux, si nombreuses à notre invitation. Je veux d’abord signaler la présence de Mgr Paul-André. Merci Monseigneur d’être avec nous! Et aussi Mgr Jean-Charles, aumônier des Servantes depuis janvier 2015. J’ai invité frère soleil, mais il n’a pas répondu à notre invitation. Quant à Madame la pluie, je lui ai demandé de rester chez-elle et elle m’a bien écoutée. Je vois, dans l’assemblée, une belle diversité de personnes engagées dans la Vie consacrée. Je veux prendre le temps de les nommer et je les invite à se lever pour qu’on puisse les identifier et les applaudir en cette Année de la Vie consacrée :

LES SERVANTES DE JÉSUS-MARIE, S.J.M.
L’INSTITUT DES VOLUNTAS DEI, I.V.D.
LES SŒURS DE LA CHARITÉ, S.C.O.
LES SŒURS DE SAINTE-MARIE-DE-NAMUR, S.S.M.N.
LES SŒURS DU SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS, S.S.C.J.
LES SŒURS DES SACRÉS-CŒURS DE JÉSUS ET DE MARIE, SS.CC.
LES SŒURS DES SAINTS CŒURS DE JÉSUS ET DE MARIE, SS.CC.JM.
LES OBLATES MISSIONNAIRES DE MARIE-IMMACULÉE, O.M.I.M.
INSTITUT SÉCULIER NOTRE-DAME DE VIE, I.N.D.V.
LES VIERGES CONSACRÉES, O.V.C.
LES PÈRES MARISTES, S.M.
MAISON SAINT-BENOÎT
COMMUNAUTÉ JÉSUS-EST-SEIGNEUR, C.J.E.S. (absente)

S. Pauline donne la parole à Soeur Raymonde Desaulniers, s.c.o. qui nous présente les Jubilaires de l’anné 2015.
1ère rangée :  Sœur Sylvie Toussaint, s.j.m (25 ans), Soeur Cécile Brizard s.c.o. (60 ans), Sœur Louisette Raymond, s.j.m. (50 ans).
2e rangée : Sœur Suzanne Martineau, s.s.m.n. (60 ans), Sœur Ghislaine Marion, s.s.c.j. (60 ans), Monsieur Guy Lavoie et Madame Carmen Lapierre Lavoie, 50 ans de vie conjugale et 40 ans de vie dans l’Institut Voluntas Dei.

 

S. Pauline poursuit :
Maintenant, je vous présente les membres du comité organisateur. Vous découvrirez leur rôle au cours de l’après-midi :
S. Raymonde Desaulniers s.c.o. – S. Évelyne Joanisse, s.c.o. – Jean Lebrun et  Marcelle Lebrun, i.v.d. – Hubert Laroque, maison St-Benoît – S. Suzanne Martineau et moi-même S. Pauline St-Onge, s.s.m.n.

Mille mercis à nos sœurs Servantes de Jésus-Marie de nous ouvrir leur Monastère et leur cœur. Ce fut une vraie joie de collaborer avec elles pour la réalisation de cette fête. Merci de nous accueillir aussi dans votre cour intérieure, un vrai paradis terrestre. Soyez sans crainte, il n’y a pas de serpent ici!… »

 

Invitée à prendre la parole, Sœur Marie-du-Bon-Pasteur, Mère-servante générale, souhaite à tous et toutes la plus chaleureuse bienvenue par ces mots :

« Chers frères et sœurs,
Mère Marie-du-Bon-Pasteur, m.s.g.Au nom de mes sœurs, je suis heureuse de vous souhaiter la plus fraternelle bienvenue. En cette année de la vie consacrée, une des attentes du Pape François est que «grandisse la communion entre les membres des divers Instituts. De cette manière, un réel témoignage prophétique pourra être offert plus efficacement. La communion et la rencontre entre les différents charismes et vocations est un chemin d’espérance. Personne ne construit l’avenir en s’isolant, ni seulement avec ses propres forces, mais en se reconnaissant dans la vérité d’une communion qui s’ouvre toujours à la rencontre, au dialogue, à l’écoute, à l’aide réciproque.

Nous rendons grâce au Seigneur pour cet après-midi festif qui nous permet de vivre ce beau temps de communion.

De plus, aujourd’hui c’est la fête de la Sainte Trinité, et sur la célèbre icône de Roublev est représentée la scène de l’hospitalité d’Abraham. En accueillant les 3 anges, il accueillait Dieu lui-même. Nous sommes très nombreux, alors nous pouvons nous souhaiter que nos multiples rencontres soient autant d’occasions d’accueillir le mystère de la Trinité qui habite chacun, chacune, et même d’en percevoir la lumière jusque sur nos visages! » (cf. Jean-Paul Il)

 

Mgr Paul-André DurocherVoici que nous arrive Mgr Paul-André. Nous nous en réjouissons et l’applaudissons chaudement.

Mgr ne manque pas de remercier les consacrés (es) pour leur présence, leur travail, et pour ce qu’ils apportent dans la vie du diocèse par leur témoignage. Il compare la variété des charismes  à une verrière aux diverses couleurs.  Il nous partage  aussi le témoignage d’une religieuse toujours heureuse comme au premier jour  d’être épouse du Christ. Vivant en infirmerie, elle expérimente la valeur de sa vie et de son offrande, malgré ses handicaps.

 

DES ACTIVITÉS INTÉRESSANTES SONT PRÉVUES AU COURS DE L’APRÈS-MIDI. NOUS SOMMES PARTAGÉES EN DEUX GROUPES :

2e groupe : un temps de rencontre fraternelle

Sœur Sylvie-de-l’Immaculée anime un premier groupe. Elle présente un visuel fort coloré sur la vie de nos Fondateurs et sur notre charisme SJM. Sous forme de jeu, chacun et chacune est invité (e) à  remplir  un questionnaire sur le sujet. L’intérêt manifesté a démontré que l’activité fut bien appréciée. À chacun (e) est offerte une une gerbe spirituelle ; elle vous assure de notre  prière  au pied de Jésus-Hostie pour chaque jour de cette Année dédiée la Vie consacrée.

 

Le 2e groupe est animé par S. Pauline. Des membres de chacune des communautés se joignent par petits groupes pour échanger :
a) d’abord, nous faire connaître,  partager notre cheminement vocationnel, etc.
b) partager une expérience spirituelle déjà vécue.
En communion les uns et les unes avec les autres, nous nous émerveillons de l’action du Seigneur dans nos vies consacrées. Quelle belle richesse que cet échange!

Comme promis, au cours de l’après-midi, l’invitation est faite de visiter notre cour intérieure, notre petit  paradis terrestre. Ce fut agréable de faire cette mini excursion à l’extérieur, malgré la température peu clémente de cette journée. C’est frisquet! Mais ce fut un véritable plaisir.

Célébration des Vêpres devant le Très Saint-SacrementÀ 16h 45, nous nous réunissons à la chapelle pour un court exercice de chant en vue de la célébration des Vêpres qui suivra. Deux membres de la Maison St-Benoît, M. Pierre Bouret et M. Hubert Laroque y président.

Il est bon de nous retrouver ensemble «d’un seul cœur et d’une seule âme» devant Jésus, exposé dans le Très Saint-Sacrement. À l’orgue, Sœur Raymonde Desaulniers, s.c.o accompagne notre louange à notre Dieu, Père, Fils et Esprit, en cette solennité de la Sainte-Trinité.

 

Visite à la Crypte

Après les Vêpres, – selon un désir exprimé – tous et toutes sont invités à visiter notre crypte où sont inhumées 116 Servantes de Jésus-Marie, deux sœurs de notre Père Fondateur, Marie Mangin et Louisa Mangin Charton. Sur le tombeau de notre Mère Fondatrice se trouve aussi le cœur de notre bon Père Fondateur, l’Abbé Alexis-Louis Mangin, dont le corps repose dans le jardin du monastère.

Visite impressionnante et intéressante! Que d’intérêt à chercher l’emplacement des soeurs connues ou parentes. Certains (es) ont même profité de l’occasion pour formuler avec pleine confiance une intention personnelle.

Mais voilà que la terre nous rappelle par le chant rassembleur  Valderi, Valdera, pour nous ramener à la chapelle secondaire.
La fête ne serait pas complète sans que nous fassions honneur au délicieux repas partage préparé avec tant d’amour.

 

COMMUNION ET FESTIN COMMUNAUTAIRE

S. Pauline reprend la parole :
« En votre nom, je veux remercier les Sœurs Servantes de Jésus-Marie pour leur accueil si chaleureux, leur grande collaboration pour la réalisation de cette fête du printemps.Merci à chacun et à chacune pour votre belle participation aux activités, sans oublier les bons plats que vous avez apportés. Vous êtes toujours bien généreux et généreuses… »

repas communautaire

S. Monique, s.c.o. lance l’invitation aux volontaires qui pourraient s’impliquer pour préparer la fête du printemps 2016.

Laurier Albert, prêtre i.v.d. fait monter vers Dieu Trinité le benedicite auquel nous nous joignons de plein cœur.

Après des heures de profonde communion fraternelle, nous communions ensemble aux dons de la Providence. Les tables sont abondantes et tout est si délicieux!

 

Et c’est déjà! l’heure de l’au revoir.

Tous et toutes repartent contents de ces belles heures de fraternité vécues ensemble… une fête au goût de paradis!

 

Fin de la journée avec Mgr Jean-Charles Dufour, notre aumônierVoici que s’improvise, en présence de S. Pauline, un échange fraternel avec notre Père Aumônier, Mgr Jean-Charles, demeuré avec nous jusqu’à la fin de cette splendide journée. Avant de nous quitter, il ne manque pas de faire descendre sur nous une abondante  bénédiction. C’est ainsi que faisaient nos devancières avec notre cher Père Fondateur.

Dans le monastère tout se remet en place avant d’entrer dans son habituelle atmosphère de silence. À l’instar de Marie, nous gardons toutes ces belles choses pour les méditer dans notre cœur!

 

Souvenir de cette journée de la vie consacrée en vidéo

TE DEUM  LAUDAMUS