« DIEU, MON BONHEUR ET MA JOIE! » (PS. RESP.)

Le 30 mai, anniversaire de l’entrée au ciel de notre bien-aimée Mère Fondatrice, Mère Marie-Zita-de-Jésus, est la journée idéale pour festoyer en l’honneur de nos trois jubilaires de l’An 2015.

Comme toujours, la célébration eucharistique, action de grâce par excellence, marque le sommet de la fête. Tout est là dans la liturgie qui nous invite à faire mémoire, mais aussi à réactiver les faits et gestes de Jésus dans nos vies.

 

C’est ce que nous faisons en ce jour, en célébrant le jubilé de nos trois sœurs : Le 30 mai, anniversaire de l’entrée au ciel de notre bien-aimée Mère Fondatrice, Mère Marie-Zita-de-Jésus, est la journée idéale pour festoyer en l’honneur de nos trois jubilaires de l’An 2015.

 

L’Eucharistie est présidée par notre Père aumônier, Mgr Jean-Charles Dufour et rehaussée par 7 de nos fidèles servants d’autel. Elle débute par le chant :«  Jubilez, dansez de joie… » 

L’Homélie de ce jour vous est transmise en entier sur la page Homélies Mgr Dufour (au 30 mai).

 

Nos sœurs jubilaires, avec toute la ferveur de leur cœur, renouvellent ensuite leur engagement à suivre Jésus et remettent au célébrant le cierge de leur oblation qui continuera de se consumer devant le Saint-Sacrement. (S. Georgette ne pouvant assister à la célébration est remplacée par sa responsable, S. Denise.)

 

Le pape Benoît XVI disait un jour

« Chers amis, l’Église présente le mystère de la lumière avec un symbole tout à fait particulier et très humble : le cierge pascal. Le cierge illumine en se consumant lui-même. Il vit en vertu de son sacrifice Il donne la lumière en se donnant lui-même. Ainsi il représente d’une façon merveilleuse le mystère pascal du Christ qui se donne lui-même et ainsi donne la grande lumière. »

 

On retrouve là votre formule des vœux et de l’oblation : « Comme le cierge se consume entièrement devant le Saint-Sacrement, que ma vie, par l’oblation totale que j’en fais à Jésus par Marie, soit consacrée au service et à la gloire de l’adorable Eucharistie et du divin Sacerdoce. »

L’Homélie de ce jour vous est transmise en entier sur la page Homélies Mgr Dufour (au 29 avril).

 

La cérémonie se termine par le chant qui traduit merveilleusement bien les sentiments de nos jubilaires :

« Mon cœur exulte de bonheur,

mon esprit tressaille de joie

en Dieu mon Sauveur,

Alléluia, alléluia! »

 

L’après-midi se déroule dans la joie et l’exultation fraternelle.

Le chant de Robert Lebel : « Tout pour la gloire de Dieu » résume ce que furent les années de vie consacrée des élues du jour. Notre Mère Marie-du-Bon-Pasteur nous adresse un mot  du cœur, en leur honneur.

En ce jour de l’entrée au ciel de notre bien-aimée Mère Marie-Zita-de-Jésus, le Seigneur nous donne de prendre une pause dans nos multiples tâches, en mettant de côté nos soucis, pour nous rassembler dans la joie et rendre grâce avec nos méritantes jubilaires.

 

En cette année de la vie consacrée, ces jubilés sont une occasion en ARGENT et OR et en DIAMANT de répondre objectifs indiqués par le Pape François :

1- Regarder le passé avec reconnaissance. Célébrer un JUBILÉ, c’est contempler avec étonnement les merveilles que Dieu a accomplies en chacune tout au long de ces années vécues à la suite du Christ. Et redire à notre tour: Louange et louange sans fin à ce Dieu d’amour!

2- Vivre le présent avec passion. Un JUBILÉ est aussi bien propre à affermir notre certitude que Dieu guide toujours notre marche, et que l’unique nécessaire, notre communion avec Jésus, vaut plus que jamais d’être poursuivie avec enthousiasme.

3- Embrasser l’avenir avec espérance. Fortes des promesses de Dieu, comment ne pas reprendre la route dans l’espérance? Car Dieu est fidèle. Ses bontés ne sont pas terminées et Il veut encore accomplir des merveilles en nous.

Alors avec nos chères jubilaires et avec notre Vénérée Mère Fondatrice :

« Au son de la joie et de la fête, Allons à la rencontre du Seigneur! »

Mère Marie-du-Bon-Pasteur, Mère servante générale

 

 

Chacune met toute sa créativité et toute son affection fraternelle pour en faire une fête  des plus joyeuses. Même nos chères sœurs de l’infirmerie tiennent à exécuter leur petit numéro. Notre Sœur Georgette, qui atteindra bientôt ses 102 ans, nous fait la surprise d’une courte apparitionEn fin d’après-midi nous recevons un cadeau spécial. Le petit Jésus, qui a daigné tant de fois se montrer à notre Mère Fondatrice, nous revient tout rajeuni, en ce 30 mai 2015.

 

L’Esprit Saint aime faire des surprises, aime faire des cadeaux!
Mère Marie-Zita-de-Jésus, Fondatrice des Servantes de Jésus-Marie
Surtout en ce 150e anniversaire de l’arrivée de Mère Fondatrice, Éléonore Potvin, au presbytère de Masson! C’est l’Esprit qui l’a conduite au presbytère au service de notre Père Fondateur.

Car l’Esprit réservait à notre Mère Fondatrice une surprise bien spéciale, une mission… la fondation de notre œuvre, les Servantes de Jésus-Marie

Et comment l’Esprit a-t-Il instruit notre chère Mère? Par des faveurs spéciales, surprenantes!

N’est-ce pas un Dieu surprenant qui se donne à nous dans l’Eucharistie?Un cadeau surprenant l'Enfant Jésus! Il a un si grand désir de s’unir à nous, qu’Il daigne se montrer à Éléonore sous la personne d’un Enfant adorable.

Et, aujourd’hui, 30 mai 2015, le divin Enfant revient tout rajeuni, pour nous dire qu’Il n’a pas fini de nous combler de grâces, sur tout la grâce de se donner à nous pour nous rassasier de Lui.

Donc, ce cadeau jubilaire de la part de Mère Fondatrice, elle veut que nous l’accueillions avec un cœur jubilant, comme son cœur d’épouse lorsqu’elle Le recevait dans la sainte Communion.

Prenons-en bien soin! Aimons-Le avec tendresse!

 

Pour clore la journée, nous chantons : « Marie, comblée de grâce » et comme c’est devenu la coutume, nous nous mettons à l’écoute de nos jubilaires, Sœurs Louisette et Sylvie-de-l’Immaculée qui nous partagent leur parcours vocationnel.

Enfin, une fervente bénédiction de Marie-Autorité, nous replonge dans notre beau silence monastique et nous allons en paix chanter l’Heure des Complies devant l’adorable Époux, Jésus-Hostie. Un autre beau jour qui s’inscrit dans l’éternité! Amen! Alléluia! MAGNIFICAT !