13 Mai – « Expression d’estime et d’amitié » (Pape François)

Michel Lacroix, prêtre du diocèse de Gatineau et Ahmed Limame,iman pour la communauté musulmane de Gatineau

M. l’Abbé Michel Lacroix, grand ami de notre Communauté, vient à l’occasion célébrer notre Eucharistie, lors des jours de congé de notre Père Aumônier. Aujourd’hui, selon un désir maintes fois manifesté, il vient nous présenter l’un de ses amis, M. Ahmed Limame. La rencontre se déroule sous forme de questions et réponses dans un climat de belle fraternité.

S.J.M. : Comment a débuté votre amitié?

Michel : Lors des événements tragiques du 11 septembre 2001, la communauté de base à laquelle je participais s’est demandé ce qu’elle pourrait faire dans notre milieu pour que les relations entre chrétiens et musulmans ne se détériorent pas. Nous avons cru bon écrire une lettre à la communauté musulmane gatinoise en leur exprimant notre solidarité dans ces moments difficiles et notre désir de tisser des liens d’amitié. Dès cette année-là, nous avons été invités à fermer avec eux le jeûne du ramadan. Jusque-là, la communauté musulmane n’avait pas d’imam (ce qui équivaut à un évêque pour nous). Lorsqu’Ahmed Limame est arrivé, cela nous a permis de tisser les liens que nous souhaitions, car il était très ouvert à cette perspective. De fil en aiguille, une amitié s’est développée entre lui et moi.

S.J.M. : Ensemble, vous avez souhaité une rencontre avec les soeurs au Monastère?

Michel : D’un échange à l’autre, je lui ai parlé de nos communautés religieuses et bien sûr de mes amies, les Servantes de Jésus-Marie. Il a manifesté le désir de vous connaître, n’ayant rien d’analogue dans leur religion. Passablement occupés l’un et l’autre, après bien des dates suggérées et remises, nous voilà aujourd’hui pour faire connaissance.

S.J.M. : Et maintenant, à vous la parole M. Ahmed Limame.

Ahmed Limame : Comme l’a mentionné mon ami Michel, le soutien des chrétiens qui nous a été offert le 11 septembre 2001 a été une consolation pour nous, ici à Gatineau. L’attentat qui s’est produit à New York nous a fait très mal; ce n’est pas une action que nous partageons. Comme musulmans, il nous a été difficile de vivre cet événement dramatique…

S.J.M. : Sur notre planète “Terre”, il semble bien difficile de vivre la PAIX entre nous ?

Ahmed Limame : Selon le vrai islam, une correcte interprétation du Coran s’oppose à toute violence et proclame la tolérance, l’accueil des autres religions, la fraternité, l’amour, etc. …Nous aussi nous aimons Marie!

Ainsi, nous avons appris à nous connaître dans un climat bien sympathique; sympathie que notre ami, l’abbé Michel, par sa simplicité, nous a transmise dès la première salutation. Après un fraternel échange, l’Iman fut impressionné par notre style de vie. Il nous a partagé que les musulmans rencontrent des problèmes analogues aux chrétiens dans la transmission de la foi et de la pratique, surtout avec les jeunes générations. Nous nous sommes apprivoisés et avons appris à nous mieux connaître, nous assurant mutuellement du soutien de notre prière.

Avant, pendant et après notre rencontre, nous nous sentions immergées dans le grand mouvement œcuménique de l’Église. Le Pape François ne nous invite-t-il pas à prier ardemment pour la paix en nous donnant l’exemple d’une charité compréhensive et accueillante.

Après une séance de photos, voici ce qu’ils nous laissent au Registre : « Merci de votre hospitalité remarquable! Michel Lacroix, ptre »

« Merci, mes chères soeurs! Quel beau parcours! Votre dévouement à la cause de Dieu est extraordinaire. Je vous aime et je vous prie de prier pour moi et pour les communautés musulmanes. Cordialement, Iman Ahmed Limame. »

LE 13 MAI – FÊTE DE NOTRE-DAME DE FATIMA – Comme ça par hasard !!!

Pour l’Islam, Marie est un modèle

Dieu est le seul point de référence pour les Musulmans. Mais Marie vient immédiatement à sa suite, car elle reflète sa sainteté. C’est pourquoi, on peut considérer Marie comme une excellente source de dialogue entre chrétiens et musulmans. C’est la seule femme dont le nom figure 34 fois dans le Coran. La sourate « 19 » porte son nom et lui est entièrement consacrée. Elle est respectée dans l’Islam pour ses vertus, son humilité et sa piété qui en font un modèle de foi et de vertu. Elle est la femme pieuse et humble par excellence Parlant des musulmans, la déclaration Nostra Aetate de Vatican II s’exprime ainsi : « Ils honorent Marie, la mère virginale de Jésus, et souvent ils l’invoquent avec dévotion ». C’est pourquoi, les musulmans entreprennent souvent des pèlerinages aux sanctuaires mariaux, spécialement à Fatima. D’ailleurs le nom de Marie est fréquent chez les femmes musulmanes. Il est sûr, cependant, que certains points du Coran sur Marie diffèrent de la tradition chrétienne.

On se souvient du 13 octobre 2013 : La grande consécration du monde au Cœur immaculée de Marie par le pape François a été un événement marial d’une importance universelle unique.

Le Père Abate Semaan Abou Abdo, de l’ordre maronite de la Bienheureuse Vierge Marie, nous raconte : « Si un jour vous venez visiter le grand sanctuaire marial d’ Harissa, vous vous rendrez compte de toutes les personnes de religion musulmane qui viennent rendre visite à la Vierge pour prier et pour méditer. Peut-être parce qu’elles sentent que la Vierge Marie est la Mère de tous… »

Il répond à cette question : Au synode pour le Moyen Orient, il y a trois ans, vous avez parlé de Marie comme « motif d’unité » entre chrétiens et musulmans : comment est-ce possible ?

… j’ai parlé de Marie comme un des éléments les plus importants qui nous unissent. La Sainte Vierge est Mère de la réconciliation, et de l’unité, et le modèle de la maternité. Le Coran parle de Marie dans différents versets et sourates (la sourate de Maria, la sourate de Al Omran). Elle est la plus noble entre les femmes du monde.
C’est pourquoi les musulmans nourrissent envers Marie une très grande vénération.

La Vierge Marie est une personnalité spéciale, et nous voyons une vénération spéciale de la part des musulmans. C’est pourquoi Marie est la personnalité de l’unité par excellence, elle nous rassemble comme ses enfants (indépendamment de nos confessions religieuses) et sans discrimination. Pour lire ce bel article au complet : chretiens-et-musulmans

Dans le contexte international actuel, à la lumière de l’Église, il nous semble approprié de vous partager quelques événements, articles, mises au point sur l’Islam (musulmans). De nombreux récits sont véhiculés avec plus ou moins de vérité… Nous avons besoin de nous mettre à l’heure juste pour ne pas tout mettre dans le même panier afin de mieux discerner.

Le 7 septembre 2013 nous avions publié: UNE JOURNÉE DE PRIÈRE ET DE JEÛNE POUR LA PAIX, initiative du Saint Père . (pour revoir cette page spéciale) : ) JeunePrierePaix.html

Une des belles réponses venait de la Syrie, le grand mufti de Damas désirait participer à la prière du 7 septembre : nous vous donnons à nouveau ce lien pour en faire une lecture… http://www.zenit.org/fr

Nous ajoutons ici une lettre adressée au Pape François et signée par 70 musulmans étudiants en théologie: 70 musulmans-écrivent-au-pape-francois

Des imprévus nous ont empêchés de publier depuis deux mois; c’est pourquoi nous nous permettons – un retour, si l’on peut dire – sur le sujet en se souvenant aussi du voyage pastoral du Saint Père en Israël. Comme nous, vous avez été témoins de la touchante rencontre de prière dans les Jardins du Vatican, le 6 juin 2014 : Sommet à quatre pour invoquer la paix en Terre Sainte : Place au désir de paix des Israéliens et des Palestiniens. Une belle initiative de foi !

Nous entendons nommer fréquemment des mots que nous connaissons plus ou moins, comme Hamas et Califat. En voici une brève explication pour être mieux éclairés : HamasCalifat.pdf

Le 27 juillet 2014, un Père Jésuite arabe et expert du monde islamique, a écrit une importante analyse du nouveau Califat de Bagdad. Voici le lien : le-rêve-impossible-du-califat : le-rêve-impossible-du-califat

Le 8 août 2013 : Le Pape François envoie un message personnel aux musulmans pour la fin du Ramada. Bel exemple de fraternité que cette “une invitation à respecter la religion de l’autre ” : un-message-d’amitié-aux-musulmans

À quelques heures de la publication de cette page (13.08.2014) nous apprenons que le Vatican demande à tous les chefs religieux de condamner les crimes de l’EI en Irak. Unissons donc nos voix à celle du Pape François: « Que le Dieu de la paix suscite en tous un désir authentique de dialogue et de réconciliation. La violence ne se vainc pas par la violence. La violence se vainc par la paix! ». conseil-pontifical-pour-le-dialogue-interreligieux

Le grand mufti d’Egypte, déclare lui aussi, en cette même date du 13 août 2014-08-14, que l’Etat Islamique « viole tous les principes de l’islam ». C’est une condamnation sans appel ni ambiguïté, celle du Grand Mufti d’Egypte, Shawki Allam, contre les membres de l’Etat islamique en Irak, a rapporté mercredi le quotidien italien Avvenire. Il les a accusés de « violer tous les principes de l’islam ». Pour lui, « ce groupe sanguinaire représente un danger pour l’islam et pour les musulmans dans le monde ». Le Grand Mufti en a donc appelé à tous pour combattre ces dangers. Jusqu’ici, note le journal, « alors que l’avancée de l’extrémisme islamique en Irak prenait le rythme d’une tragédie inévitable, les plus hautes charges religieuses musulmanes peinaient à trouver les mots, les canaux et l’autorité nécessaire pour rejeter ces horreurs, comme si les guides spirituels ne savaient pas comment réagir. Le résultat a été un silence ambigu». (source : Radio Vatican)

NOTRE-DAME DE LA PAIX VENEZ À NOTRE SECOURS
NOTRE DAME-DE-FATIMA PRIEZ POUR NOUS PAUVRES PÉCHEURS