SOLENNITÉ DE L’ANNONCIATION et
FÊTE JUBILAIRE

« La vocation des Servantes de Jésus-Marie est empreinte d’un esprit authentiquement marial qui les maintient dans la confiance et la joie. Marie, modèle de vie consacrée, ne cesse d’attirer dans son sillage ses enfants de prédilection pour les unir dans la charité. (Constitutions # 10)

La solennité de l’Annonciation du Seigneur ne pouvait donc être mieux choisie pour la célébration du 50e anniversaire d’Ordination sacerdotale de notre bon ami, Mgr Roch Pagé ainsi que du Jubilé d’Or de quatre de nos soeurs.

Nous vous présentons les élues de ce jour :

S. Réjeanne Saucier,
S. Nicole-de-Jésus,
S. Annette Lafrenière,
S. Murielle Dupuis.

Débordantes d’espérance, elles acceptent joyeusement de se laisser fêter pour la gloire et la joie de l’Époux, car Jésus-Hostie, c’est Lui le Jubilaire.

Comme il convient, la fête s’ouvre par une solennelle célébration eucharistique, moyen privilégié de rendre grâce. Ainsi, « nous entrons dans le grand mouvement de joie qui découle du mystère pascal. »(Cf. Const. #37) M. l’Abbé André Picard, notre aumônier, préside la cérémonie avec grande dignité. Il est revêtu de la chasuble dorée, laissée par Jean-Paul II lors de sa visite chez nous, le 19 septembre 1984. Mgr Pagé est heureux de concélébrer avec lui.

Le chant : « Bénie sois-tu, Marie pour le OUI de ta vie..» ouvre cette célébration festive.

Après l’homélie, nos chères Soeurs renouvellent avec grande ferveur leur ALLIANCE avec leur divin Époux, ainsi que leur ACTE D’OBLATION, s’offrant en HOSTIE DE LOUANGE à Jésus, Prêtre et Hostie, par les mains de la Vierge-Mère. Chacune redit dans son coeur à l’instar de Marie : « Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole ». Le cierge des Jubilaires est déposé sur l’autel au cours de l’Eucharistie, pour se consumer jusqu’à la dernière goutte au pied du Saint-Sacrement.

La célébration se termine par le chant :

« Celle que Dieu préfère, celle qu’Il a choisie, c’est toi Marie! Dans ton jardin ensoleillé, Ton coeur en Dieu bondit de joie; Pour célébrer la vie d’un Roi Tu fais jaillir ton chant d’amour. »

À la sortie de la chapelle, Mgr Pagé entre au cloître. Les félicitations s’échangent entre lui et nos Soeurs Jubilaires. Avec délicatesse, notre Mère Marie-du-Bon-Pasteur lui présente ensuite les voeux de la communauté. Mgr étant un amateur d’icônes (il était déjà venu nous exposer une partie de ses richesses iconographiques), elle lui offre un cadeau de circonstance : une pièce d’orfèvre représentant un Christ ressuscitant. Il en est tout heureux et l’exprime avec grande effusion.

Visite de Mgr le 26 janvier 2012

Après son départ, nous nous retrouvons à la salle communautaire pour une bonne accolade à nos Jubilaires et pour les féliciter de leur fidélité dans le service d’amour de Jésus Prêtre et Hostie.

Et voici l’heure du festin des Noces. La joie et l’humour sont à l’honneur. À voir nos tables si bien garnies, nous touchons du doigt la délicatesse de la Providence et nous lui en rendons grâce.

À 15 h., toute la communauté est réunie pour rendre hommage à nos Jubilaires. Musique et chant ouvrent la fête. Mère Marie-du-Bon-Pasteur leur adresse ensuite ce mot du coeur:

Nos chères Soeurs de l’infirmerie ouvrent le lumineux programme de cet après-midi par un numéro spécial composé par l’une de nos malades : « Sur la lyre à dix cordes ».

Chacune y va de sa créativité et de son amour fraternel par des récitations, chants, etc. Dans un chœur parlé, on procède au joyeux couronnement des Jubilaires : couronnes éphémères tant que nous sommes sur la terre, mais qui, par l’amour, reçoit son poids d’éternité.

Toutes belles et bonnes choses ont une fin. Pour clore ce jour de paradis, à 18h 40, nous écoutons avec attention l’émouvant témoignage de nos Soeurs Jubilaires. Chacune laisse déborder de son grand coeur SJM l’Action de grâce pour les prouesses de l’Époux à son endroit.

Avec elles, nous bénissons le Seigneur pour ses mille et une délicatesses divines en leur faveur.

Gloire et louange à Toi, Seigneur Jésus!

Sur les photos prises à l’occasion de la fête du 25 mars, vous remarquez la présence de seulement trois jubilaires. Notre bien-aimée Soeur Réjeanne, éprouvée par la maladie, n’a pu être présente. Mère Marie-du-Bon-Pasteur a tenu à la représenter au moment du renouvellement de l’alliance, en portant le cierge de son oblation. Son jubilé d’Or se fête en grande intimité avec l’Époux. Nous profiterons tout de même d’un moment favorable pour lui témoigner notre plus fraternelle affection par une mini célébration plus personnelle et pour la remercier de tout son dévouement au service de notre chère Congrégation.