8 – 9 novembre
« Hommage » et « Au revoir » Mgr Roger Ébacher

En octobre 2011, Mme Marie Roy, membre du comité organisateur des « Jardins du Souvenir » faisait parvenir ce message à Mère Marie-du-Bon Pasteur, mère servante générale :

La corporation archiépiscopale « Les Jardins du Souvenir » dévoilera le 8 novembre une plaque commémorant les travaux effectués pour son nouveau siège social. À cette occasion les membres du Conseil d’administration souhaitent rendre un hommage particulier à Monseigneur Roger Ébacher qui fut à leur tête pendant 23 ans.

À ce 5 à 7 nous voulons inviter des personnalités de la communauté qui ont eu l’occasion de travailler, de collaborer ou d’échanger avec Monseigneur Ébacher à venir lui rendre un témoignage.

À titre de Mère servante générale des Servantes de Jésus-Marie, vous êtes pour nous l’une de ces personnalités significatives.

Nous apprécierions, Révérende Mère, que vous veniez faire un témoignage lors de cette rencontre en votre nom et au nom de votre communauté religieuse. Ce témoignage pourrait prendre l’allure d’une narration soit d’un moment privilégié passé en compagnie de Mgr Ébacher qui nous le ferait connaître sous un angle différent. Nous laissons à votre imagination de traiter de votre intervention comme bon vous semblera. Ce témoignage en plus d’être présenté oralement pourrait être écrit et accompagné de photos. Nous voulons regrouper tous les témoignages pour les lui remettre à la fin de la soirée.

Nous espérons vivement que vous participerez à cet événement et apprécierions connaître vos intentions dans les meilleurs délais afin de faire de ce moment un succès qui soit gravé dans son esprit et dans son coeur au moment de la retraite et pour le reste de sa vie… »

8 Novembre : Notre vie cloîtrée ne nous permettant pas d’être présente à cette fête, nous avons confié notre message à un ami dévoué à notre Congrégation, M. Bernard Massé, FCGA. Nous lui sommes très reconnaissantes d’avoir accepté de nous y représenter. Nous vous partageons notre témoignage en PDF.

Voici la réponse de Mgr Ébacher :

« Merci du mot (je devrais dire du merveilleux message) que vous avez confié à M. Massé pour qu’il le proclame devant une assemblée imposante. Ce fut un hommage que les gens ont senti comme venant de votre coeur. J’étais heureux que vous puissiez ainsi être présentes à cette fête ! »

Ce fut un bonheur pour nous de rendre hommage à celui qui fut notre Père et Pasteur durant les 23 dernières années.

9 novembre : Au moment où s’achève son ministère pastoral dans notre diocèse, Mgr Roger Ébacher nous gratifie d’une dernière visite, en tant que notre Pasteur. Cette fête de la Dédicace est bien choisie pour rendre grâce au Seigneur avec lui. Dans la construction de l’Église de Gatineau, il a été et restera une pierre de choix, placée dans la fondation, dont le Christ est la pierre angulaire et nous, les pierres vivantes.

À 10h 30, il célèbre l’Eucharistie avec nous. C’est l’occasion de bénir le Seigneur pour toutes les faveurs qui nous sont parvenues par l’intermédiaire de celui qui fut pour notre petite communauté un Père bienveillant et un Pasteur attentif.

L’Eucharistie terminée, c’est la traditionnelle visite à nos chers Trésors de l’Infirmerie. Mgr a une attention spéciale pour chacune avant de se rendre à la chambre de celles qui sont alitées. Nous mentionnons spécialement, sa dernière visite à notre Soeur Marie-de-la-Nativité. Mgr et Sœur Marie-de-la-Nativité se connaissent depuis longtemps ; oui, depuis les années 1975!

Immobile depuis des années, toujours sous le regard maternel de Marie, sa vie devient offrande silencieuse et généreuse en faveur du sacerdoce, avec une pensée spéciale pour Mgr Ébacher. Coïncidence impressionnante : au moment où Mgr notre Archevêque remet sa démission comme Pasteur de notre archidiocèse, deux jours après sa dernière visite pastorale au monastère, notre chère Soeur Marie-de-la-Nativité prend son envol pour le Paradis de Dieu; sa mission ici-bas bellement accomplie est achevée. (voir sa Notice)

Pour une dernière fois, Monseigneur a la bienveillance de prendre le dîner avec nous. Comme digestif spécial, Mère générale lui exprime notre reconnaissance, présentée dans une carte de souhaits et signée par chacune des soeurs.

Des liens précieux se sont tissés entre Monseigneur et notre communauté des Servantes de Jésus-Marie. Sous sa houlette de bon Pasteur, nous nous sommes senties privilégiées et encouragées à poursuivre notre mission d’adoratrice, en faveur du sacerdoce. Pour ses multiples attentions bienveillantes, notre gratitude en restera bien vivante à jamais.

Au moment où se termine son service pastoral, nous l’assurons de notre fidèle amitié. Si notre relation prend une teinte différente en raison des circonstances, nous l’assurons du soutien de notre prière et de notre affection.

« Dieu a caché un trésor dans mon coeur; Il me reste encore à l’explorer et en vivre. Voilà un beau programme pour ma retraite. »

Ce souhait formulé par lui-même, nous le présentons au Seigneur Jésus avec grande confiance. Que Marie, avec toute sa tendresse, l’accompagne dans cette nouvelle étape de son itinéraire. Tous nos meilleurs voeux, Monseigneur, pour une fructueuse retraite!

De ses nombreuses signatures au registre de visiteurs, cette dernière marque une étape avec notre Frère Évêque.

« Très sincères Mercis ! Généreuses bénédictions divines! Paix et joie dans l’Esprit! Roger Ébacher, Archevêque émérite. »

Avec un certain pincement au coeur, nous tournons la page de notre histoire diocésaine. Nos cœurs s’ouvrent déjà à l’accueil de notre nouveau Pasteur : Mgr Paul-André Durocher avec qui nous avons hâte de faire connaissance.

Au lendemain de cette fête, Monseigneur Ébacher nous faisait parvenir ce message.

Bonjour et merci de toutes ces amabilités que vous et vos Sœurs ont voulu me manifester ces derniers jours, alors que je me prépare à terminer mon mandat comme administrateur diocésain et bientôt entrer dans ma retraite.

Merci de l’invitation d’hier: messe, repas, échanges aussi touchants et familiers, venant du cœur, et là aussi le message que vous m’avez donné devant la communauté. Et que dire de toutes les signatures de vos Sœurs…

Enfin, je veux vous redire mon affection en Église, mon admiration et ma reconnaissance pour ce que vous êtes dans la vie et la mission de notre Église.

De tout cœur je vous bénis toutes. Paix et joie dans le Seigneur Jésus Ressuscité et Vivant.

Roger Ébacher Archevêque émérite de Gatineau