11 juin 2010
Clotûre de l’année sacerdotale concélébration eucharistique

« Qu’elle soit belle et rayonnante la joie de notre coeur, qu’elle s’élève et qu’elle chante la gloire du Seigneur! »
(Ch. thème CEI)

Oui, « elle est belle et rayonnante la joie de notre coeur » en ce 11 juin 2010 où nous célébrons la fête du Sacré-Coeur de Jésus qui, en cette année est teinte d’une couleur particulière. L’Année sacerdotale a fait jaillir dans le coeur de notre Mère-servante générale une Heureuse initiative qui fut accueillie favorablement par notre bien-aimé Pasteur, Mgr Roger Ébacher, et son presbyterium. C’est ainsi que s’est programmée pour ce jour, une solennelle concélébration suivie d’une rencontre fraternelle avec nos invités.

À 17 hrs, c’est l’entrée solennelle, au chant : « D’un même coeur, louons le Seigneur!» Le virtuose organiste, M. Louis Campeau rehausse la cérémonie par des pièces musicales de choix et par son accompagnement.

M. Jacques Séguin agit comme cérémoniaire, avec toute l’attention qu’on lui connaît. Le chant d’entrée terminé, Mère Marie-du-Bon-Pasteur souhaite la bienvenue à Mgr Ébacher, ainsi qu’aux prêtres et leur exprime la grande joie qui est nôtre de les accueillir si nombreux en notre enceinte monastique ( 30 ont répondu à notre invitation). Elle fait ressortir le charisme légué par nos Fondateurs, celui de la prière pour les prêtres, lié inséparablement à l’adoration du St-Sacrement et souligne que l’inspiration a jailli d’un profond sentiment de gratitude pour tous les bienfaits et grâces qui nous sont parvenus par le ministère des prêtres.

Cher Monseigneur Ébacher, chers prêtres

C’est une grande joie pour nous de vous accueillir si nombreux pour cette célébration, au terme de l’année sacerdotale, d’autant plus que la solennité du Sacré-Cœur de Jésus est la fête principale de notre Congrégation. L’inspiration de cette rencontre a jailli d’un profond sentiment de gratitude pour tous les bienfaits et grâces qui nous sont parvenus par le ministère des prêtres. L’année sacerdotale se termine, mais pour nous, Servantes de Jésus-Marie, toutes les années sont sacerdotales. À l’origine du charisme légué par nos Fondateurs, l’abbé Mangin et S. Marie-Zita-de-Jésus, il y a la prière pour les prêtres, inséparablement liée à l’adoration du Saint-Sacrement. Être prêtre : votre vocation est à la fois sublime et exigeante. Et de nos jours, plus que jamais. Permettez-moi de vous partager une pensée de notre Père Alexis-Louis et d’en faire notre souhait pour vous :
« Comme Jésus aime ses prêtres. Oh! si l’on comprenait l’amour de Jésus pour ses prêtres, ce qu’il prétend faire par eux, le bien qu’un saint prêtre peut faire aux âmes. Jésus a dit à ses apôtres : ‘Je ne vous appellerai plus mes serviteurs, je vous appellerai mes amis’. À ses amis, Jésus livre les secrets de son Cœur; Il se livre et se donne lui-même. »
Oui, chers prêtres, Jésus vous aime d’un amour de prédilection. Puissiez-vous le goûter d’une façon toute spéciale ce soir.Que notre humble présence et notre engagement à soutenir votre ministère par la prière et l’offrande vous rappellent sans cesse l’amour, la sollicitude et la maternelle protection de Marie pour chacun de vous. Merci également de prier pour nous : vous en serez les premiers bénéficiaires.

M. l’Abbé Yves Mayer présente ensuite les 13 jubilaires, (dont 8 sont présents), et mentionne les 20 ans d’archiépiscopat de Mgr Ébacher. À son tour, celui-ci nous adresse la parole se disant très heureux de ce geste original et prophétique. Il félicite les Jubilaires, faisant ressortir la grandeur du sacerdoce et notre mission auprès de ces amis du Christ. Débute maintenant la célébration eucharistique. Des livrets spéciaux ont été préparés afin d’en faciliter la participation. Au cours de son homélie, Mgr ne manque pas de remercier et de féliciter ses prêtres qui ont tenu bon avec Jésus, et de nous encourager dans la poursuite de notre mission de soutien spirituel du sacerdoce. À l’offertoire, tous les prêtres sont invités à monter dans le sanctuaire pour faire cercle autour de notre Archevêque. Impressionnant moment où « le pain et le vin de cette Eucharistie deviennent entre leurs mains Don de Dieu pour la vie du monde ».

La célébration terminée, nous nous rendons, soit à la salle communautaire, soit au jardin pour les agapes fraternelles où l’humour et la joie sont de la partie. Nous expérimentons comme il bon pour des frères et soeurs d’être ensemble.

Au cours de la soirée M. l’Abbé Yves Mayer, prend la parole au nom des prêtres diocésains; nous en présentons quelques extraits : « Votre invitation est à la foi pleine d’audace et elle est porteuse d’une très belle image. En cette fête qui clôture l’Année presbytérale, vous invitez prêtres et moniales à s’unir dans la fraternité, la prière et l’action de grâce. Unir ainsi les prêtres et celles qui consacrent leur vie à la prière… à la prière spécifique pour les prêtres, c’est à mon avis, tout à fait lumineux. Nous vivons comme une parabole de la mission que Mère Zita vous a confiée. Je ne crois pas que les prêtres n’aient jamais eu, en tant que groupe du moins, l’occasion de vous exprimer leur reconnaissance pour votre prière, votre ministère dans l’Église. Votre service est essentiel et efficace. Alors pour vous exprimer notre reconnaissance fraternelle, nous aimerions vous offrir un petit cadeau. Votre aumônier, l’Abbé Picard, nous a informés que vous aimiez faire des puzzles durant vos récréations. C’est comme une façon pour nous de nous unir à votre joie communautaire et fraternelle. Merci donc, pour vos prières et votre présence au milieu de nous! »

Au nom des prêtres, Mgr remet aussi une gerbe de fleurs à notre Mère Marie-du-Bon-Pasteur. Afin de perpétuer le souvenir de cette magnifique rencontre, Mère Générale remet à chacun de nos invités un crayon portant l’inscription : « Année Sacerdotale- S.J.M.- 11 juin 2010 », ainsi qu’un cahier contenant des pensées tirés des écrits de notre Père Fondateur, l’Abbé Alexis-Louis Mangin et les invite à signer au registre.

Ainsi s’est terminée cette mémorable Année du Sacerdoce et cette solennelle journée du Sacré-Coeur de Jésus qui resteront profondément marquées dans nos cœurs et nos souvenirs. Nous avons expérimenté un avant-goût de la Liturgie céleste. Alléluia!

« Gloire et louange à Toi, Coeur de Jésus, Prêtre et Hostie
Ô Marie, humble Servante du Seigneur,
Fais que les prêtres sanctifiés par l’Esprit d’amour,
Amènent tous les humains à l’unité de la foi et de la charité,
dans la divine Eucharistie! »